/ corbeaux

Les corbeaux - partie 02

Je fais suite au dernier post que j'ai posté concernant les corbeaux qui traitait de la remarquable intelligence de ces Corvus ou plus communément, les Corbeaux. Je me suis alors dit que je devais illustrer par d'autres exemples trouvés ça et là sur internet et qui sont, pour certains, remarquables.

Voici le cas d'une émission spéciale de la BBC qui s'intéresse à ce qui se passe à l'intérieur de la caboche de certains animaux. Le deuxième épisode étant dédié aux corbeaux, il avait toute sa place sur ce post. Dans cet épisode, le Dr. Alex Taylor a préparé une épreuve en huit étapes. On savait déjà que les corbeaux avaient la capacité cognitive d'un adolescent; alors que rappelons, nos amis primates, si familiers à nos yeux, en ont une qui n'excède pas celle d'un enfant de 3 ans, mais de là à résoudre un problème à huit étapes distinctes, il y a dans cet exemple, une grande première.

"casse-tête en 8 étapes pour le corbeau"

L'objectif dans cette expérience sera de tester les capacités cognitives d'un corbeau. L'animal de l'expérience, baptisé "007" pour l'occasion, de part son agilité d'esprit, l'animal franchit toutes les étapes avant d'obtenir l'objet de la récompense, comme vous pourrez le voir dans la vidéo qui suit.

D'autres expériences de ce genre ont déjà été menées, mais jamais à ce point. En plus d'être particulièrement doués en résolution de problèmes, ces oiseaux ont une capacité de mémorisation très développée, se rapprochant de la nôtre, comme l'évoquait Joshua Klein dans une de mes précédents posts sur les corbeaux. Plusieurs études ont démontré que les corbeaux sont capables de reconnaître les visages, de communiquer entre eux de manière très précise et qu'ils n'oublient pas les endroits qu'ils ont identifiés comme dangereux. Ils vont même jusqu'à avoir la notion de deuil, lorsque l'un des leur décède.

Documentaire

Le documentaire d'une heure qui suit et en anglais, désolé, mais celui-ci est brillamment réalisé. Je viens de le découvrir. Il met en avant, un tas de facultés que les corbeaux possèdent.

Parmis ces choses qu'il nous est possible d'entrevoir chez cet animal :

  • La capacité à reconnaître un visage dangereux et d'alerter les autres corbeaux du danger, et cette mémoire va jusqu'à deux ans.
  • Ils communiquent entre eux avec brio ! Ils sont capables de savoir qui est un corbeau ami ou ennemi.
  • Ils se souviennent de quel est le meilleur jour de la semaine pour aller faire les poubelles et dénicher les meilleurs mets.
  • Ils aiment, tous comme nous, les espaces ouverts. Ils n'aiment pas être confinés.
  • Ils apprennent très vite ! Et ils ne commettent pas deux fois la même erreur, dans un instinct de survie individuel et collectif. Comme les humains et les rats... Ok, je vais étudier ça aussi...
  • La chaîne alimentaire ? On peut se poser la question. Il est vrai que les corbeaux ont, comme les rats, comme les Hommes, réussit à survivre en tant qu'espèce, et s'adapter à ces quelques quatre milliards d'années. Il n'empêche que cet animal n'est pas au sommet de la chaîne alimentaire. Par conséquent, il y a un bien des prédateurs pour cet animal. L'aigle fait parti des ces animaux qui n'ont aucun mal à attaquer les corbeaux.
  • Tout ça n'est que question de survie, mais, si jamais il arrive à l'un d'eux, de traverser une épreuve pénible, alors celui-ci communiquera le problème à ses amis corbeaux, comme le ferait un être humain.

Mais on peut aller encore plus loin, il est impressionnant d'apprendre par exemple, que les corbeaux, bien que les parents aillent chercher de la nourriture pour leur petit; le petit n'est pas uniquement nourrit par ses parents. En effet, d'autres corbeaux, mâles ou femelles subviennent aux besoins alimentaire du nourrisson, au sein du nid. En fait c'est comme si chaque corbeau, pour des raisons de survie de l'espèce, n'avaient pas cet individualisme qui semble dépeindre les humains d'aujourd'hui. En effet, une partie de la communauté tente de fournir le maximum de nutriments au bébé de manière à ce qu'il ait tout le potentiel nécessaire à l'apprentissage et la compréhension du reste à venir. Aucun primate ne se comporte de cette manière.

On pourrait alors se demander comment font ces volatiles pour communiquer ? Il utilisent différents... croassements.
Les scientifiques on répertorié jusqu'à 250 croassements différents chez les corbeaux. C'est pas mal ! Cela signifie qu'il
est capable de distinguer un humain, d'un chat, et d'autre choses, encore une fois, dans un instinct de survie. Ce sont des choses que
les parents corbeaux enseignent très rapidement à leur progéniture.

Autres vidéos intéressantes

Vidéo d'un corbeau qui va choper les cacahuètes d'une boîte Starbucks

Utilisation successive de trois outils distincts

Pour conclure cette partie deuxième

C'est vrai que le corbeau ne possède pas une bonne image pour nous les humains. On a attribué une image tellement négative à cet animal, que dès que, dans un film ou une série TV, il doit se passer un truc un peu grave ou pas bien, on entend un corbeau en fond sonore. C'est dingue quand même à quel point parce que le corbeau, de part ces actions, puisse refléter ou mimer les plus bas travers des êtres humains, nous ayons un rejet immédiat envers cet animal.

Le professeur John Marzluff étudie les cervidés sérieusement. Il s'intéresse, non pas uniquement à comment un corbeau communique avec un autre pour lui confier de l'information, mais plus particulièrement, comment cette information peut-être transmise, d'une génération de corbeau à une autre. Rappelons que l'espérance de vie d'un corbeau est de l'ordre de 30 ans...